Journée d’entraînement sous le soleil !

C’est sous le soleil que les douze équipages ont été accueillis aujourd’hui à Pornichet pour les Internationaux de France – Championnat de France Elite Match Racing Open. Au programme de la journée, inscriptions et entraînements à partir de 14h. L’occasion pour tout le monde, skippers comme organisateurs de peaufiner les derniers détails avant le début des courses officielles demain à partir de 10h.

A 19h30, rendez-vous est donné sur le village officiel, au bout de la jetée ouest de Pornichet, pour la cérémonie d’ouverture en présence de Luc Pillot, Président du Club Nautique APCC, de Frédérique Martin, représentante du Maire de Pornichet et des équipages.

____________________

Ils ont dit

Matthieu Salomon, équipier de Corentin Horeau (FRA)
« On a profité de cette journée d’entraînement pour reprendre nos marques car ça faisait un moment que l’on n’avait pas fait de match-racing ensemble. On a surtout travaillé les phases de départ et de contact qui nous manquent un peu lors des régates en flotte. La journée s’est bien passée, il nous fallait ça pour se remettre dans le bain. C’est nos premiers Internationaux mais on connait le plan d’eau pour y avoir régaté notamment lors des sélectives des Championnats de France Promotion et Espoirs.
Au niveau de la concurrence, c’est copieux ! On va notamment retrouver Aschenbrenner qui a remporté le Mondial ISAF Match Racing Jeunes la semaine dernière après avoir battu Quentin (Delapierre ndlr) en demi-finale. On va avoir des petits coups à jouer mais on va surtout essayer de prendre du plaisir et bien naviguer ! »

Lorenz Mueller (SUI)
« Je pense que cet entraînement était vraiment nécessaire car c’est la première fois que nous naviguons sur ce bateau. Nous sommes en train d’apprendre, et nous avons découvert quelques petites choses intéressantes aujourd’hui. Le plateau est tout de même costaud surtout pour nous qui découvrons les bateaux ! Nous ne nous sommes pas vraiment fixés d’objectifs, nous allons régater au jour le jour, match après match. »

Les Internationaux de France de Match-Racing commencent demain !

Dès demain et jusqu’au samedi 2 août, l’APCC Voile Sportive accueille les Internationaux de France de Match Racing – Trophée Manu Minard. Pour la seconde année consécutive, cet événement est également le support du Championnat de France Elite Match Racing Open et le premier équipage français à l’issue de ces trois jours de compétition sera donc sacré champion de France Elite.

Un titre convoité par une grande partie de la flotte et notamment Pierre-Antoine Morvan, double vainqueur de l’épreuve en 2013 et 2010, qui ne compte pas faire de la figuration !
« Je suis ravi de venir remettre mon titre en jeu à Pornichet » confie ce dernier. « Après deux victoires, notre objectif est clairement de gagner. Il faudra tout de même compter sur la concurrence avec des jeunes comme Joachim Aschenbrenner (récent vainqueur du Mondial ISAF Jeunes de Match Racing ndlr), Arthur Herreman ou encore Corentin Horeau qui est en forme cette saison après sa seconde place lors de la Solitaire du Figaro. Il y a un titre de Champion de France à la clé, ce n’est pas rien ! »

Les duels s’annoncent donc disputés et le spectacle sera au rendez-vous dès jeudi à 10h pour le début des courses officielles.

Et de deux pour Morvan !


Des conditions météo exceptionnelles mais aussi des matchs remarquables pour cette journée qui a vu se courir successivement les demi-finales et la finale du Championnat de France Elite de Match Racing. Attaques, remontées spectaculaires, renversements de situation… les spectateurs amassés sur la jetée de Pornichet ont été maintenus en haleine jusqu’au dernier point et ont pu profiter d’une démonstration de Match Race de très haut niveau. Morvan signe sa deuxième victoire sur les Internationaux de France de Match Racing. Retour sur une journée sportive riche en rebondissements.

Le croate Basic qui partait favori après son parcours sans faute depuis le début de l’épreuve a finalement été vaincu en demi finale 3-1 par Aschenbrenner. Les très jeunes danois (20 ans de moyenne d’âge pour l’équipage) ont été impressionnants sur cette phase du championnat. L’an passé ils n’avaient fini que 11èmes des Internationaux.

La rencontre tant attendue entre Morvan et Richard, revanche de l’an passé, a été intense jusqu’au bout. Avec 2 points partout, il restait un match décisif à jouer. Malgré des écarts très faibles, Mathieu Richard n’a pas réussi à passer devant le vannetais qualifié de fait pour la finale.

Une finale qui s’est fait désirer. Après un premier flight qui a souri aux deux français en lice, il a fallu attendre près d’une heure pour lancer le deuxième. Au bout du compte c’est Richard qui l’a emporté face à Basic, 2-0, montant par la même occasion sur la troisième marche du podium.

Pendant ce temps Morvan a gagné deux flight contre son adversaire. Mais pour la victoire en finale il faut avoir trois points ! Le troisième ayant été gagné par les danois… il a donc fallu courir encore pour valider le titre. C’est dans un vent très faible que l’ultime point a été remporté par un Morvan impérial qui grave pour la seconde fois son nom sur le Trophée Manu Minard. Il rejoint aujourd’hui  le club fermé des doubles vainqueurs de l’épreuve : Mathieu Richard, Sebastien Col et l’australien Torvar Mirsky. Il a d’ores et déjà annoncé qu’il reviendra l’an prochain pour tenter un triplé historique.

Les mots de Pierre Antoine Morvan à l’occasion de la remise des prix : « tous les matchs ont été très rudes. Avec Mathieu [Richard] ça s’est joué à un mètre près. Félicitations aux jeunes danois qui ont très bien navigués ».

Classement général des Internationaux de France de Match Racing – Championnat de France Elite de Match Racing Open 2013 :

1 – Pierre Antoine Morvan (France)
2 – Joachim Aschenbrenner (Danemark)
3 – Mathieu Richard (France)
4 – Tomislav Basic (Croatie)
5 – Herreman (France)
6 – Andrieu (France)
7 – Pirouelle (France)
8 – Wosinski (Pologne)
9 – Miele (Italie)
10 – Hartwig (Allemagne)

Aschenbrenner et Morvan qualifiés pour la finale

Le croate Basic qui partait favori après son parcours sans faute depuis le début de l’épreuve a finalement été vaincu en demi finale 3-1 par Aschenbrenner. Les très jeunes danois (20 ans de moyenne d’âge pour l’équipage) ont été impressionnants sur cette phase du championnat.

La rencontre tant attendue entre Morvan et Richard a été intense jusqu’au bout. 2 points partout : il restait un match décisif à jouer. Pierre Antoine Morvan a pris l’avantage assez rapidement dans le match. Malgré des écarts très faibles Mathieu Richard n’a pas réussi à repasser devant le vannetais.

Un spectacle incroyable auquel ont assisté plus de 100 personnes ce matin.

A suivre d’ici moins d’une heure la finale entre Morvan et Aschenbrenner et la petite finale entre Richard et Basic

Herreman s’empare de la cinquième place

Les équipes éliminées en quart de final ont continué leurs flight tout l’après-midi pour déterminer qui sera 5, 6, 7 ou 8ème. Les conditions de vent ont été on ne peut plus variées : soleil et vent faible, grains et vent fort, pluie et molles… Andrieu et Herreman ont finalement tous les deux remporté la première phase des matchs de classement 2 points à 1 contre Pirouelle et Wosinski. Dans la deuxième phase Herreman s’est imposé face à Andrieu 2 à 1 prenant dans le même temps la 5ème place des Internationaux de France de Match Racing.
Demain les régates (demi-finales, finale) auront lieu entre 10h et 16h. La remise des prix officielle est prévue à 17h30.

Classement du 5 septembre :
Places 1 à 4 à déterminer samedi entre : Basic (Croatie), Morvan (France), Richard (France) et Aschenbrenner (Danemark)
5 – Herreman (France)
6 – Andrieu (France)
7 – Pirouelle (France)
8 – Wosinski (Pologne)
9 – Miele (Italie)
10 – Hartwig (Allemagne)

Les demis c’est demain

C’est d’abord sous la pluie puis sous un généreux soleil que se sont déroulés les quarts de finale des Internationaux de France de Match Racing. Comme le stipulent les instructions de course les premiers du round robin avaient choisi leurs adversaires : au final ce sont les quatre premiers du round robin qui iront en demi finale : Basic, Richard, Morvan, Aschenbrenner.

Mais ne croyez pas que ces coureurs ont gagné facilement leurs places. Ce matin sur le plan d’eau baulois le rythme était intense. Basic a dû changer d’équipier après ses deux victoires : à son bord Steljinp s’est blessé au dos. Incapable de continuer à naviguer il a été remplacé après autorisation du comité de course par un jeune coureur de l’APCC. Ce qui ne l’a pas empêché de gagner son troisième match et de se qualifier de ce fait pour les demis.

Pierre Antoine Morvan a lui aussi gagné 3-0. Même si sur le papier le match était déséquilibré le vannetais avoue « avoir mieux navigué qu’hier ». Pour autant la partie n’a pas été simple contre Guillaume Pirouelle : « ils ont été dangereux surtout sur la première manche. Ils naviguent vite et manoeuvrent bien ». Mais au final, le troisième Mondial n’a pas donné un seul point à ses adversaires.

Du côté de Mathieu Richard, qui « a fait un quart solide », la partie n’a pas non plus été facile contre Andrieur. Au final il gagne 3-1, avec des matchs très serrés mais « avec un compartiment de jeu meilleur au niveau des départs ».

Pour ceux-là mais aussi pour le jeune et talentueux Aschenbrenner qui a gagné 3-1 contre Arthur Herreman, la demi-finale aura lieu demain. Il y aura d’une part un duel international entre Basic (Croate) et Aschenbrenner (Danois). Et d’autre part une bataille très attendue entre Morvan et Richard, qui s’étaient affrontés l’an passé en finale… Un duel qui aura donc une saveur un peu particulière !

Une journée qui commence par les quarts

Après deux journées de Round Robin les 8 prétendants au titre de Champion de France Elite de Match Racing Open et/ou de vainqueur du Trophée Manu Minard se rencontrent aujourd’hui pour disputer dans un premier temps les quarts de finale.

5 flights sont prévus, 5 rencontres entre deux équipages. Les meilleurs du round Robin ont choisi leurs concurrents directs pour commencer cette journée. Ainsi Tomislav Basic rencontrera Lukasz Wosinski, Arthur Herreman sera face à Joachim Aschenbrenner, Mathieu Richard va courir contre Nicolas Andrieu. Enfin Pierre-Antoine Morvan affrontera Guillaume Pirouelle. La sélection pour les demi-finales se fera en trois matchs gagnants.

Si les meilleurs mondiaux sont bien au rendez-vous, une fois encore cette étape décisive de sélection peut créer des surprises. A suivre donc tout au long de la journée !

Basic prend les devants

Le suspens aura duré jusqu’au bout. Basic a finalement pris la tête du premier Round Robin : « C’était une bonne journée. On a eu de belles conditions de vent pour faire du match race : vent stable, grand soleil… ». Des conditions que Mathieu Richard a même renommé  les « conditions croates ».
Pour Basic, « on s’est bien positionnés sur les départs, et c’est ce qui était important aujourd’hui. Tous les teams présents ont été très forts. On a particulièrement apprécié le très haut niveau des Français ! ». Morvan finit tout juste un point derrière eux suivi de près du jeune danois Aschenbrenner.

Mais tous les coureurs vous le diront, nous sommes encore loin du résultat final. Demain, en quart de final, les compteurs seront remis à zéro. Huit concurrents seront encore en lice, Miele et Hartwig ayant été éliminés sur cette première phase de l’épreuve. La journée de vendredi sera donc à suivre de très près !

Résultats du Round Robin (nombre de matchs gagnés) :
1 – Basic (8)
2 – Richard (8)
3 – Morvan (7)
4 – Aschenbrenner (6)
5 – Pirouelle (5)
6 – Herreman (4)
7 – Andrieu (3)
8 – Wosinski (3)
9  – Miele (1)
10 – Hartwig (0)

Une fin de Round Robin sous tension !

Plat. C’était plat au petit matin. Pas le moindre souffle d’air à 8 h alors que les skippers étaient réunis pour le briefing du jour. Un retard à terre plus tard, les conditions avaient totalement changé : du vent qui rentre progressivement dans la baie, un soleil au zénith et des coureurs remontés à bloc pour courir ce Round Robin qui tardait à avancer.

Flight 4 donc pour démarrer. Avec pour premier match Miele contre Wosinski. D’entrée de jeu les italiens ont pris deux pénalités. Le ton du jour est donné. Ce sera agressif, tonique, sportif et magnifique à regarder !

Les matchs s’enchainent et les points commencent à prendre tout leur sens. Parmi les prétendants c’est Basic qui a fait la plus belle journée aujourd’hui en gagnant jusqu’ici tous ses matchs, y compris devant Richard. Ce dernier nous avait prévenu : il faudra se méfier de Basic !
Aschenbrenner a bousculé la hiérarchie en finissant devant Pierre Antoine Morvan. Désormais on ne compte aucun équipage invaincu.

Dans deux flight aura lieu la rencontre entre Richard et Morvan. Plus qu’une revanche par rapport à l’an passé, ce match pourrait déterminer le classement général du Round Robin avec trois vainqueurs potentiels qui se dessinent sur cette première phase de qualification : Basic, Morvan et Richard.

Mais nous sommes encore loin du résultat final. Car les meilleurs du Round Robin devront successivement s’affronter en quart, demi et finale d’ici samedi.